Fermeté !

C’est le mot d’ordre que les opposants devraient adopter face aux lacunes des résultats des législatives. Il est démontré que des falsifications ont été faites pour renverser le scrutin à l’avantage du parti du pouvoir, et c’est une atteinte à la liberté des citoyens.