Déshonneur !

L’élu du Peuple, citoyen français rencontre « ses » homologues sans honte et sans vergogne, comme si c’était dans les normes démocratiques. La crapulerie est maintenant instituée dans la gouvernance à Madagascar, où rien n’est dans les règles constitutionnelles. Et notre homme se présente au monde entier, fier et heureux d’être parmi les élus démocratiques. Mais, l’univers connaît et la sagesse est de rester tranquille, sans bruit mais en chuchotements…

Dans une ambiance de « rien ne va plus », on va s’atteler aux prochaines élections communales et parlementaires. Il reste à savoir si la population va répondre, analysant le taux de participation des dernières présidentielles. Ce taux diminue à mesure qu’on avance dans le temps depuis les années 2000. Un grand dommage pour notre pays qui ne peut plus avancer dans un réel développement économique où la politique a perdu ses valeurs fondamentales. Oui ! On ne s’intéresse plus à la politique, c’est malsaine et dangereuse qui peut nuire à la dignité humaine. Beaucoup ont souffert, beaucoup sont en prison, beaucoup ont perdu leur travail, et beaucoup sont morts…

Qu’est-ce qu’on peut attendre de ces nouvelles élections ? Tant que l’élu du Peuple, citoyen français et son acolyte richissime sont là, il n’y aurait pas d’espoir de voir un Peuple heureux, des villes propres et la prospérité. Madagascar vit en ce moment dans la galère et sa population est misérable, à la merci des riches. SVP chers Dirigeants, n’emmenez plus le Peuple dans cette mauvaise voie vers la mort. Arrangez-vous pour remettre de l’ordre dans tout ce que vous faites. Vous faites honte et vous déshonorez Madagascar et son Peuple !

Vous aimerez aussi